Fr du Mardi 7 Avril

Aller en bas

Fr du Mardi 7 Avril

Message  Tanguy le Mer 8 Avr - 17:01

II. L’attitude des trois saints et leurs arguments
1) St Pierre
Le paysan n’a pas subi le jugement dernier.
Le paradis n’est pas fait pour les paysans.

2) St Thomas
Il n’a pas prouvé sa foi par la souffrance (martyr), ni courage, ni fidélité.

3) St Paul
Il n’apporte pas d’élément nouveau à l’argumentation.

III. Les arguments du paysan
1) La réponse donnée à St Pierre
St Pierre est un parjure, il a « renié Jésus » à trois reprise. L.24-25

2) La réponse donnée à St Thomas
C’est un incrédule, infidèle et mécréant (ne croit pas en Dieu).

3) La réponse donnée à St Paul
C’est un « tyran » l.52.


Cc partielle : La stratégie argumentative du paysan consiste non à parler de lui-même mais à attaquer les saints en pointant du doigt leurs défaut principal : parjure, incrédule, tyran.
La force de cette argumentation est qu’elle repose sur une connaissance précise de la vie des apôtres et des textes sacrés.

IV. L’argumentation adressée par le paysan au Christ
1) Procédé d’écriture du premier argument
Il se compare aux trois Saints : anaphore (répétitions) et formes négatives.

2) Enumération de toutes les bonnes actions qu’il a accomplies. Ce sont des actions en tout point conforme à la générosité religieuse.

3) Il a également strictement respecté les rites religieux : « confession », « communion » l.76-77.

4) Argument d’autorité
Par définition, le Christ voit tout et entend tout, donc il n’est même pas nécessaire au paysan de prouver quoi que ce soit.

Cc générale : L’habileté du paysan apparaît dans toute sa stratégie argumentative :
- l’adaptation des arguments aux interlocuteurs et situations ;
- La connaissance parfaite du thème ;
- Déstabiliser son interlocuteur ;
- L’éloquence.

Séance 3 Mardi 7 Avril 2009
Lecture analytique
Extrait de La Colonie (1729) de MARIVAUX

I. Le début entre les femmes et les hommes présents
1) Le thème du débat
L’élaboration d’une constitution

2) La raison d’être du débat
Les hommes veulent participer à l’élaboration du règlement et exercer une fonction institutionelle.

3) L’enjeu du débat
Les hommes refusent catégoriquement.

II. Les arguments des hommes
1) C’est la coutume, l’habitude : « comme à l’ordinaire » l.4
2) La condition : « c’est votre lot » l.7
 Mariage, soumission au mari, entretient de la maison
3) Les hommes justifient leur refus de voir des femmes accéder à la magistrature avec des arguments portant sur l’apparence vestimentaire, coifurres…

Cc partielle : L’argumentation des hommes est pauvre et faible, elle ne porte jamais sur le fond mais seulement sur les habitudes ou les apparences.

III. Les arguments des femmes :
1) Les femmes sont tout à fait capable de manier l’épée, elles en ont le courage : « nous serons plus méchantes que vous » l.23. Mais cet apprentissage a pour l’instant été totalement exclu de leur éducation.
2) Madame Sourbin justifie la demande des femmes d’être avocates par un cliché : « la langue assez bien pendue » l.30-31.
3) Dans un premier temps, Arthénice met en évidence la faiblesse de l’argumentation des hommes puis elle va plus loin : « la justice est celle des hommes, la coutume des juges est celui qu’ils ont choisis et la justice n’aura rien à perdre à être confiée à des femmes.

Tanguy
Admin

Nombre de messages : 28
Age : 25
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tanguyhugues.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum