Steven : atelier d'écriture avec Renée Frégni

Aller en bas

Steven : atelier d'écriture avec Renée Frégni

Message  Steven le Sam 14 Fév - 19:27

Mme Langoureau , nous a organiser un atelier d'écriture qui dure deux jours avec un écrivain qui s'appelle Renée Frégni . Elle nous a dit qu'on aller resentir beaucoup de sensation , d'émotion . Pendant , ces deux jours ont a écrit des textes puis, on les lisaient a voix haute dans la classe , devant tout le monde . Renée Frégni nous adonné une phrase et un mot et c'est nous qu'on devaient choisir ce qu'on voulaient . Enfin, le deuxième jour, à la fin de l'atelier d'écriture , il y avait un goûter d'adieu avec Renée Frégni ,en presence de Mme Langoureau et de Mme la Directrice et de la directrice adjointe .
Tout d'abord , le texte de son histoire est autobiographique , il a été dans trois prisons , où il a fait un atelier d'écriture avec les douze détenus qui venait à son cours chaque jours . Il a changé le nom du personnage : Bove , mais en réalité , il existe . Son livre parle beaucoup des prisons , il a été dans une centaine de prisons , dans son histoire , Où se perdent les hommes , il parle d'une évasion très réaliste . Il parle de la ville de Marseille comme thème principal dans son histoire , car c'est où il vit , mais de plus , il s'est rendu compte après que c'était son corps : Marseille .
Il a travaillé pendant 10 ans , dans un hôpital psychiatrique , à l'âge de 6 ans il était au CP . Tous les élèves de sa classe se moquaient de lui , car il était le seul à porter des lunettes , ainsi il a une fille qui a 17ans . Il est resté pendant 23 heures dans un cachot de la prison qui se trouvait à côté de Marseille , pendant ce temps , le directeur lui a donné un livre d'un auteur de Aix en Provence , très célèbre , qui connaissait . Ensuite , il a dit au directeur qu'il ne voyait rien , car pour lui c'était le brouillard . Alors , il lui a donné des lunettes que un détenu avait oublié quand il était en prison , alors il a mit plusieurs jours , à lire le livre car il avait pas l'habitude avec les lunettes que lui a passé le directeur .
Cependant , il a été à l'armée , il est aussi rentré à l'hôpital psychatrique , quand il avait 23 ou 24 ans . Dans les années , 70 à 80 il y avait eu un progrès du personnelle dans un hôpital psychiatrique à côté de Marseille . Mais à partir des années 90 , il n'y avait plus d'infermière , de psychologue (plus de personnelle) . Les jeunes tapaient les gardiens de la prison , ils les insultés sans le couloir car les jeunes voulaient se défouler . Ainsi , maintenant il n'y a plus de gardien , car c'est remplacé par des caméras pour surveillé les détenus .
Il a déjà rencontré un prisonnier qui ressemblait à Bove , c'était quand , il a voyagé dans les trois prisons . Dans son roman , il parle d'un angle mort . Pour lui l'écriture , c'est de l'évasion . Il est heureux de vivre , mais Bove , lui n'était pas très bien dans sa vie , le mystère lui plaît , il est déjà allé dans une prison de femme . Ce n'est pas une de ces interrogations , c'est celle de Bove , c'est quand Bove a écrit sur le mur , alors lui aussi , il a écrit et reprit sur son cahier quelques notes . Il a besoin d'un grand silence et d'un mur blanc pour écrire .
Il écrit avec son vieux stylo d'encre , il n'a pas d'ordinateur chez lui , il écrit tous à la main . Il a une écriture très visuelle , car il écrit plan par plan . Il écrit avec ses yeux , ses émotions et ses sensations . Il a une écriture cinématographique , c'est lui qui a choisit la première de couverture de la femme , en reprenant sur le modèle Modigliani . Il pense toujours à la violence , mais parfois , il pense doux , quand il s'adresse à sa mère .

Steven

Nombre de messages : 6
Age : 25
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum